Corbillat deviendra corbeau (tous les Valar et Heren Istarion qui voudront)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Corbillat deviendra corbeau (tous les Valar et Heren Istarion qui voudront)

Message par Azylis le Mer 13 Déc - 14:48

Ce qui est amusant lorsqu'on est dans un demi-sommeil, c'est qu'on a conscience qu'il se passe des choses autour de nous, on entend des bruits, on peut même sentir des odeurs... mais on ne se sent absolument pas concerné. Alors quand en plus on est blottit contre une masse bien chaude (bon, qui pue un peu le sang et le fauve, mais on fait avec), le monde pourrait bien exploser, qu'on en aurait rien à foutre...

- JE VAIS TE TUER ENFOIRÉ !!

Wait what ?!
Mon cerveaux embrumé avait du mal à comprendre ce qui se passait, néanmoins l'explosion de douleur lorsque mon crâne rencontra le linoléum fut amplement suffisante pour finir de totalement me réveiller. Avec un grognement de douleur je levai le regard avec Tiago qui s'était redressé, le regard hagard, avant de me tourner vers l'origine de tous ces hurlements.

- J'avais pourtant demandé pas de bord-... wow... wowwowWOW !

Je me précipitai sur Alice, que Komuro et Katsue tentaient déjà de maîtriser, et me postai entre elle et le lit de Kazuma (et accessoirement le réservoir à oxygène), les mains levées en tentative d'apaisement. Bon sang, elle était tellement furax que même deux combattant tels que les deux cousins avaient du mal à la retenir.

- Doucement doucement ! Qu'est-ce qui s'est passé ?!
- Une regrettable et stupide idée...
- Akira ?! m'exclamais-je en me tournant le responsable... qui pourtant ne semblait pourtant ne pas avoir encore émergé.
- Non non, Kazuma-san !

Je tournai la tête si brutalement que mon cou craqua, et je réalisai qu'au moins un des deux blessé critique allait bien (même si ça risquait de ne pas durer, au train où vont les choses).

- Alice, tu vas tout faire péter !
- M'EN FOUT !

T'es gentille MAIS PAS MOI !

- Mais si tout pète tout le monde meurt, même Kazuma !
- JUSTEMENT !
- Mais... Mais Alina aussi ! Et toi aussi ! Et Thorn ! Tu ne veux quand même pas que ton animae clapote ?! Et puis tu vas laisser des gens derrière-toi, je sais pas ! Pense à ceux qui te connaissent !

Je crus déceler un léger changement dans son regard, mais ça pouvait tout aussi bien être un reflet de la boule de feu. Dans tous les cas je décidai de rester sur ma lancée.

- Il n'y a pas des gens qui te doivent des choses ? Il y a bien deux-trois crétins qui se sont attirés des noises auprès de toi, non ? Tu veux vraiment les laisser s'en sortir comme ça ?

Même si, si ce sont des résidents, il finiront carbonisés comme nous tous, mais ne soulevons pas ce détail.
Je la laissais traiter ces informations, avant de risquer le tout pour le tout et m'avançai d'un tout petit pas pour chuchoter à voix basse :

- Un plant de canabis, rien qu'à toi, caché où tu le désires. Ou n'importe quelle autre saloperie que tu fumes ! Tant qu'il n'y a pas de trafic dans cette vallée, tu en fais ce que tu veux. Pas besoin de produit chimiques, 100% naturel, tu en auras jamais gouté un aussi bon de toute ta vie. Aller, éteints cette flamme et je te le fais pousser à maturité dans la nuit...


avatar
Azylis




Messages : 1202
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corbillat deviendra corbeau (tous les Valar et Heren Istarion qui voudront)

Message par Alice le Mer 13 Déc - 19:27

Au fur et à mesure que je m'énervais, ma boule de feu gagnait en volume. Elle gagnait également en température, faisant virer sa couleur de jaune-orangé vers le bleu. Et les deux crétins qui essayaient de me retenir ne faisaient que m'énerver encore plus. Je posai ma main de libre sur le visage de chacun d'eux. L'instant d'après, ils tombaient tous les deux au sol en gémissant de douleur à cause de la violente migraine que je venais de leur déclencher.

J'allais de nouveau me précipiter sur l'autre con lorsque Azylis s'en mêla à son tour, je la fusillai du regard. Elle n'aurait pas pu rester dans son coin ? Je sifflai d'agacement lorsqu'elle commença à me sortir son discours classique du bon petit négociateur. Ça se voyait bien qu'elle me connaissait mal : ici, il n'y avait personne à qui je tenais - à par l'autre abruti que je voulais faire cramer - et la seule personne à laquelle je tiens vraiment peut très bien vivre sans moi.

Mais au moins, son petit discours réussit à me calmer un peu et laissait le temps à Thorn, qui s'était échappé de la pièce dès le début de ma crise de nerf, de gagner la sortie du bâtiment. Un petit ricanement m'échappa à sa nouvelle tirade.

- Tu m'as bien vue ? C'est au contraire moi qui dois du fric à plein de monde. Lui répondis-je avec la vision de l'autre petit con de Français dans la tête.

- Ça résoudra au contraire mes problèmes. ALORS MAINTENANT FOUT LE C-...


Ok, là elle commence à employer les mots qu'il faut. Là elle commence à montrer des signes de négociation. Je restai quelques secondes silencieuse sans la quitter des yeux, essayant de déceler toute trace de bluff. Je finis par faire disparaître ma boule de feu puis recalai mon kiseru entre mes dents.

- Ce soir sans faute. Dans la cour des Valar. Ça a intérêt à valoir le coup ton truc. La prévins-je.

Sur ce coup-là, c'était moi qui bluffais : croulant sous les dettes, ma seule façon d'obtenir quelque chose ces derniers temps, c'était d'en voler - ou extorquer - comme tout à l'heure. Donc même si elle m'offrait de la merde, je prenais quand même, mais comme là j'ai l'occasion de négocier la qualité, pas question de se priver.

Je fis tout de même un pas en avant, la forçant à se dégager, pour me pencher au-dessus de l'autre blond. Je fixai ses nouveaux yeux bleus avec un sourire carnassier.

- Quant à toi, ne sois pas trop pressé de quitter ce lit : tu ne mettras pas longtemps à y retourner. Le prévins-je d'une voix basse mais claire.

Je me redressai puis me retournai pour prendre la direction de la porte.

- Et le piaf obsédé du plan à trois ne s'en tirera pas comme ça non plus. Prévins-je la salle, en espérant que l'intéressé pouvait entendre ce qui se passait, avant d'ouvrir la porte et la claquer derrière moi une fois dans le couloir.

Je pris la direction de ma chambre, bien pressée de pouvoir ouvrir une bonne bouteille - s'il m'en reste - et d'aller me coucher, tandis que Thorn, agacé d'être arrivé au rez-de-chaussée pour rien, faisait déjà demi-tour pour venir me rejoindre.
avatar
Alice




Messages : 223
Age : 31

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Pouvoirs: Guérisseuse de Feu
Animae: Thorn, le cobra qu'il vaut mieux ne pas regarder dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corbillat deviendra corbeau (tous les Valar et Heren Istarion qui voudront)

Message par Azylis le Mer 13 Déc - 21:12

Est-ce que je ne viendrais pas d'éviter la fin de Valhalla ? Je suis une putain d'héroïne en fait !

- Ce soir, sans problèmes, affirmai-je en lui rendant son regard, les mains sur les hanches. Tu auras ton propre petit... erm... "potager".

Entouré de ronces acérées pour que personne ne s'amuse à y trifouiller. Hey, elle est guérisseuse, que sont quelques griffures si elle veut sa came ? Bon, on sait tous que ça finira cramé, mais au moins j'aurais essayé.

- Évidemment que ça en vaudra le coup, marmonnai-je en la laissant passer.

Après tout, c'est moi qui le fera pousser, elle s'en tapera même le cul par terre cette foutue pyromane.
Je la laissai s'approcher de Kazuma, sachant qu'on était hors de danger à présent, et me contentai de soigner les deux cousins. La vache, ce n'était pas une migraine de lopette qu'elle leur avait infligée !
Je relevai un sourcil à la mention du "plan à trois" et me tournai vers le Piaf.

- Il ne s'arrête donc jamais...

En tout cas j'en connais un qui va prendre cher. Peut être même plus tôt que prévu.
Je regardai Alice sortir... et lâchai un profond soupir de soulagement lorsque la porte se referma.

- Eh bien, on a eu chaud aux fesses.

Holy Shit, on a tellement frôlé la catastrophe ! Est-ce que je peux avoir 10 minutes de calme dans cette foutue journée de merde ?! Lâchez-moi les basques à la fin ! Je me tournai vers Komuro et sa cousine :

- Ça va vous deux ? Outre les neurones grillés?

Ils hochèrent la tête en signe d'affirmation, grimaçant légèrement devant mon choix d'expression, quand soudain la porte se rouvrit, nous faisant tous sursauter. Fenrir passa sa tête dans l'embrasure, vérifiant du regard ce qui se passait.

*Tout vas bien ?*
*Yup ! Nickel !*
*J'ai entendu des cris, Alice ne semblait pas très ravie...*
*Oh tu la connais, elle a le sang chaud*
*... comme la plupart des êtres vivant*


Ahah, quand ton Animae ne pige pas l'ironie.

*Non vraiment, tout va bien. Mais ton inquiétude me fait chaud au coeur*
*... Tu sais que j'ai du mal avec vos phrases étranges ?*
*Je sais, je m'amuse juste toute seule*


Il releva un sourcil, s'il en avait un.

*Et bien amuse-toi toute seule alors*

Il allait ressortir, mais je le retins.

- Fenrir ! Essaye de retrouver la main d'Akira : si personne ne l'a trouvée avant elle doit trainer quelque part dans la Cour des Herens. Ça va faire désordre si un élève tombe dessus, encore pire si des charognards rappliquent.

Au pire on fera nettoyer les chiures de corbeaux au Piaf, ce sont ses potes après tout.

*J'en fais quoi après ?*
*Dépose-la dans la forêt, un carnivore finira bien par tomber dessus*
*Compris*


Une fois mon Animae sortit, je me tournai vers Kazuma, les mains sur les hanches, le regard sévère.

- Alors gros malin, ça t'amuse de jouer avec le feu ? Le dragon ne t'a pas suffit, il faut qu'en plus t'aille titiller l'autre pyromane ?

Je soupirai de nouveau, mon expression s'adoucissant, devenant plus triste.

- Tu réalises que tu étais à deux doigts d'y rester, et que sans Alice Alina serait morte ?


avatar
Azylis




Messages : 1202
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corbillat deviendra corbeau (tous les Valar et Heren Istarion qui voudront)

Message par Akira le Dim 31 Déc - 5:27

Je m'en voulais à mort de m'être faite avoir si facilement ! Normalement avec la supervitesse des types électriques, on peut battre n'importe qui avant même qu'il ne s'en rende compte vu qu'on est pratiquement intouchables. Et pourtant, il l'avait retournée contre moi. Fichue glace !
 
Heureusement, Aki-nii-chan avait fini par reprendre ses esprits et m'attrapa en plein vol avant que je ne m'écrase au sol. Enfin, je suppose que c'était lui : ma vue qui se troublait de plus en plus au fur et à mesure que je perdais mon sang n'était plus très fiable. Mais il me sembla reconnaître sa voix.
 
Il m'emmena auprès d'Azylis-san, l'Heren Istarion du Bois. J'eus un petit sourire amusé lorsqu'il me demanda de ne pas retourner au combat une fois que je serai guérie. Là-dessus, je ne promets rien. Ça va dépendre de comment il s'en sortira.
 
* C'est même pas la peine d'essayer. Si t'essayes d'y retourner, je te tire dans les genoux. *
 
Je tournai un regard furieux vers Komu-chan. Je voulus lui répondre quelque chose mais je ne me sentais plus la force de formuler la moindre phrase, alors engueuler quelqu'un...
 
Lorsque je reportai mon attention sur Aki-nii-chan, je fus surprise de voir qu'il avait deux mains. Sur le coup, je crus que je voyais double mais après vérification, je pus confirmer qu'il avait bien recouvré sa main coupée. Comment c'était possible ça ??
 
- ... main... Réussis-je péniblement à articuler.
 
Mais ce n'était qu'une main "clone". C'est vrai que s'il peut matérialiser en manipuler un corps entier d'un clone d'eau, alors juste une main c'est largement dans ses cordes.
 
Là-dessus, il repartit au combat - ce qui ne me rassura pas (je veux aller l'aider !!) - sous les cris d'Azylis-san qui lui disait de ne pas mourir, mais je me rassurai en me disant qu'il ne sera pas seul : il y a toujours le gars qui est devenu un ange tout à l'heure qui sera avec lui.
 
Tandis qu'Azylis-san commençait à s'occuper de moi, Komu-chan paniquait de plus en plus. C'était la première fois que je le voyais autant affolé. J'étais si mal en point que ça ? Quoi qu'il en soit, le voir paniquer comme ça, au point de pratiquement crier sur Azylis-san commençait à me fatiguer. Heureusement, Azylis-san le fit taire en lui criant dessus à ma place. Je ne pus m'empêcher de rire en l'entendant m'appeler Jean Grey.
 
- Héhé... Hé... Keuh keuh ! 
 
Pas fichue de faire autre chose qu'un petit rire avant de me mettre à tousser du sang, la classe. 
 
- Ya pas... de barrage... Donc... Keuh... ça va... Keuh ! Réussis-je à répondre d'une petite voix.
 
C'est plutôt le frère d'Aki-nii-chan qui devrait être comparé à Dark Phénix vu sa fusion (mais là, c'était trop long à formuler pour que je tente de le dire à voix haute).
 
Par contre, ça va être difficile de ne pas m'endormir. C'était précisément ce que je voulais faire le plus à cet instant (après vouloir rejoindre Aki-nii-chan pour l'aider à se battre). Je hochai tout de même la tête pour lui faire entendre que j'avais compris le message.
 
Pendant qu'Azylis-san et Komu-chan s'occupaient de moi, je demandai à mon Animae d'aller voir comment ça se passait pour que je puisse voir ça à travers ses yeux (et pour lui faire penser à autre chose qu'à mon état. Son stress, que je ressentais un peu trop bien, ne m'aidait pas vraiment là).
 
Au bout de quelques instants, Anikeï se mis à pousser un cri qui attira un DRAGON ! Je rouvris les yeux d'horreur et me redressai aussitôt en "voyant" ce monstre atterrir au cœur de l'arène (même si mon mouvement ne fut pas aussi rapidement que je l'aurais voulu) mais Azylis-san me retint et m'ordonna de rester tranquille. Comme si c'était possible dans ces circonstances. Il y a quand même un putain de dragon en bas ! Il faut que j'aille les aider !
 
- Dans ton état, tu vas plus les gêner qu'autre chose et là, ils seront vraiment dans la merde, et par ta faute. Me prévint Komu-chan.
 
Je ne pus m'empêcher de lui jeter un regard furieux face à son ton sec. Ce que je peux détester sa manie de lire en permanence dans l'esprit des gens comme ça. Ok c'est son pouvoir mais il n'essaye même pas de respecter l'intimité des pensées de chacun. Là-dessus, il est aussi sournois que le frère d'Aki-nii-chan. Mais je savais qu'il avait raison et que s'il ne se montrait pas aussi dur d'emblée, j'aurais quand même tenté d'y aller à la première occasion, malgré mon état. Je fermai violemment mes poings, recouvrant ces derniers de quelques étincelles électriques l'espace d'un instant, frustrée d'être aussi inutile.
 
Lorsque l'ange se fit attraper par le dragon à la jambe avant de se faire éjecter dans les gradins, je n'eus pas besoin d'attendre qu'Azylis-san se mette à crier pour savoir que la situation venait de s'aggraver. La situation empira d'autant plus lorsque le griffon d'Aki-nii-chan se fit malmener par le dragon d'Anikeï pendant que ce dernier maltraitait de son côté Aki-nii-chan. C'était horrible à voir comme scène : aucun des deux ne pouvait faire le moindre geste sans subir une attaque qui les stoppait dans leur élan. L'un comme l'autre se faisaient massacrer par leur adversaire.
 
- L'enflure, il empêche Akira d'abandonner. Pesta Komu-chan d'un air furieux et dégoûté en voyant Anikeï plaquer sa main sur la bouche d'Aki-nii-chan.
 
Avant que je ne dise quoi que ce soit, il commença à dire qu'il allait aller à sa rescousse mais il fut interrompu dans sa phrase par le puissant cri d'une autre créature qui semblait se rapprocher de l'arène. Sur le coup, je commençai vraiment à avoir peur : la situation était déjà catastrophique alors si une autre créature vient aider Anikeï, il ne restera plus rien de cette arène, ni de nous tous !
 
Je vis avec horreur un dragon, bien plus grand que le premier, atterrir à son tour au cœur de l'arène. À ma grande surprise, dès qu'il toucha le sol, il repoussa le premier dragon en lui donnant un violent coup qui le repoussa en arrière. Je réalisai alors qu'Anikeï avait déjà lâché Aki-nii-chan et s'était éloigné, comme s'il en avait peur.
 
Je sentis les battements de mon cœur s'accélérer : il est donc venu pour aider Aki-nii-chan ?? Je ne sais pas comment ni pourquoi mais ce dragon géant semble être venu pour aider Aki-nii-chan et son griffon. Je crois que je n'ai jamais été aussi heureuse de voir un dragon aussi impressionnant (même si c'était la première fois que j'en voyais un pareil).
 
- Depuis quand il a deux Animaes ? S'étonna Komu-chan.
 
Comment c'était possible ça ? Normalement, c'est le griffon l'Animae d'Aki-nii-chan, et pourtant ce dragon a les mêmes yeux que lui et il semble ressentir une sensation identique à celle qu'il a en présence de son griffon ? Remarque, ça expliquerait pourquoi ce dragon sortit de nulle part était venu l'aider. 
 
- Et tu ne peux pas lire les pensées du dragon ?
 
- Si.
 
- Et ben ?
 
- Et ben j'ai beau capter ses pensées, je ne parle toujours pas le dragon. Répondit Komu-chan d'un air blasé.
 
- Ça va ! On sait jamais.
 
Il peut faire tellement de trucs avec son pouvoir de télépathe que ça ne m'aurait pas choquée qu'il puisse comprendre un dragon. Il est bien capable de nous rendre bilingues dans plusieurs langues d'un coup après tout !
 
Mais au moins, j'étais rassurée maintenant. Avec deux Animae de son côté (dont un dragon aussi grand que ceux de Daenerys), il avait ses chances de tenir jusqu'à la fin du compte à rebours. Je me tournai tout de même en direction d'Azylis-san et Alice-san, toutes les deux en train de soigner l'ange qui était redevenu humain ainsi que sa chouette, et mon regard s'attrista. Dire qu'il s'était mis en danger pour nous sauver, Aki-nii-chan et moi. Et c'est lui qui avait fini dans le pire état. Heureusement Komu-chan me rassura un peu en me rappelant qui le soignait et qu'au pire, il leur proposerait son énergie comme ressource.
 
Je me retournai vers le centre de l'arène pour voir comment les choses évoluaient. Même s'il avait un nouvel allié de son côté, Aki-nii-chan était clairement à bout de forces. Le voir tenter vainement d'attaquer Anikeï et se faire violemment contre-attaquer sans possibilité de se défendre était vraiment frustrant et triste à voir. Sans que je ne m'en rende vraiment compte, ma main avait attrapé la poignée de mon sabre. Même s'il était encore trop faible, mon corps me criait d'aller en bas pour me battre à nouveau (une occasion d'affronter des adversaires pareils, ça ne se représentera peut-être jamais). Mais je savais que je n'étais pas en état de faire autre chose qu'être un poids pour Aki-nii-chan.
 
Puis soudain, ce dernier parvint à matérialiser de la glace contre Anikeï. Ça y est ! Il avait réussi ! Il avait fusionné avec son Animae lorsqu'ils s'étaient retrouvés sous ce tourbillon d'eau. Ça me rappelait la mise en scène de son frère lorsqu'il avait lui-même fusionné pour devenir ce monstre intouchable qui réduit tout ce qu'il touche en cendre. Et il n'y avait pas que la mise en scène : même le regard du nouvel Aki-nii-chan était le même que celui de son frère lorsqu'il avait fusionné. C'était le regard d'un bête sadique assoiffée de sang.
 
Quoi qu'il en soit, du côté des dragons, le nouvel Animae d'Aki-nii-chan avait largement le dessus sur l'autre pendant que le nouveau fusionné arrivait à faire jeu égal avec Anikeï tout en ayant l'air de s'amuser. Il arrivait même à clairement le mettre en difficulté. C'était à la fois impressionnant et un peu effrayant de voir une expression si… sauvage sur le visage de quelqu'un faisant jeu égal avec Anikeï. Ils ont vraiment des fusions puissantes dans cette famille ! 
 
À un moment donné, il parvint même à dominer Anikeï et, alors qu'il avait l'opportunité de l'achever, il sembla hésiter. Il resta un moment sur place, sans bouger puis, la fusion s'annula et les deux corps réapparurent l'un près de l'autre. J'écarquillai les yeux d'horreur.
 
- Oh non. Murmurai-je.
 
Alors qu'il était sur le point d'en finir, la fusion s'était interrompue. À partir de cet instant, la scène vira au cauchemar : Aki-nii-chan et son griffon n'avaient même plus la force de tenir debout alors qu'Akineï se relevait pour en finir.
 
Heureusement, le dragon géant arriva à la rescousse et empêcha Anikeï d'achever Aki-nii-chan. Ce dernier se mit alors à combattre le dragon géant. Je ne sais si j'étais plus impressionnée ou frustrée de le voir réussir à tenir tête à un dragon de ce gabarit. Plus je le voyais faire, plus je me rendais compte à quel point le fossé qui le séparait de nous était encore plus grand que le dragon qu'il était en train d'affronter. C'est donc ça un Heren Istarion ? Dès le début, aucun de nous n'avait la moindre chance face à lui.
 
Je me remis à stresser en le voyant sceller les pattes du dragon et se précipiter sur Aki-nii-chan pour l'achever. À cette distance, même un électrique ne sera pas assez rapide pour l'arrêter !
 
Mais il stoppa son mouvement en plein élan. Je retins ma respiration, ne sachant pas ce qui se passait et craignant qu'il ne reprenne là où il s'était arrêté si j'esquissais le moindre geste.
 
Mais le cri qu'il poussa me fit frissonner et me rassura en même temps : c'était enfin terminé ! Même s'il n'avait rien manifesté jusqu'à maintenant, Anikeï avait été au bout de ses forces lui aussi. En même temps, vu les performances qu'il avait réalisées, s'il avait encore été en forme, c'est qu'il n'était pas humain. Il aura quand même fallu deux fusions, une Valar et un dragon géant pour le pousser à bout. C'est quand même quelque chose de défier un Heren Istarion !
 
Mais Komu-chan ne semblait pas rassuré pour autant. En voyant Aki-nii-chan toujours étendu au sol, baignant de plus en plus dans son propre sang, je recommençai à m'inquiéter. Et la panique me prit lorsque je vis Azylis-san se précipiter vers le centre de l'arène en appelant Komu-chan à la rescousse.
 
* Reste là ! Si tu t'évanouis ou te blesses inutilement, on ne pourra vraiment plus rien faire ! *
 
Je serrai les dents de frustration en le voyant se précipiter à son tour au centre de l'arène à la vitesse du son. Je tentai quand même d'aller les rejoindre, mais je n'eus pas l'occasion de faire cinq mètres avant que mon corps me rappelle que j'avais perdu pas mal de sang tout à l'heure. En sentant ma tête commencer à tourner, je m'arrêtai aussitôt et me rassis à contrecoeur.
 
- Pitié ! Sauvez-le ! Suppliai-je en sachant que les principaux intéressés ne m'entendraient pas.
 
Je ne sais pas si c'était dû à mon impatience ou parce que ça n'avançait vraiment pas mais la scène me semblait durer une éternité. Ça n'allait pas assez vite et chaque seconde de perdue risquait d'empêcher Aki-nii-chan de se réveiller un jour. Soudain je vis le big dragon se rapprocher d'Azylis-san et de Komu-chan. Tous deux semblèrent le remarquer car ils se figèrent sur place sans oser se retourner.
 
- Bougez pas !! Son acuité visuelle est basée sur le mouvement !! Criai-je depuis ma place.
 
C'était clair que ce dragon était là pour aider Aki-nii-chan, il n'y avait donc pas à avoir peur de sa présence (pour l'instant en tout cas), du coup en leur sortant une petite vanne comme ça, ils devraient vite se remettre au boulot. Enfin, ça c'est que je croyais avant de les voir rester figés sur place.
 
- Oh les idiots ! Ils y ont vraiment cru ! M'exclamai-je en me plaquant la main sur le front en comprenant ce qui se passait.
 
Ils n'ont jamais vu Jurassic Park ou quoi ? J'étais sur le point de leur crier de s'activer mais ils semblèrent se reprendre d'eux-mêmes. Au bout d'un (long) moment, ils finirent par stabiliser Aki-nii-chan. Il n'était pas encore totalement tiré d'affaire mais son cœur était reparti. Dire que de base il avait le cœur fragile depuis qu'il avait pris la dague empoisonnée de son frère à ma place pour me sauver. Je me sentais encore plus coupable de le voir dans cet état. S'il n'avait pas eu à faire ça pour moi et si j'avais su mieux l'aider à combattre Anikeï, il n'en serait sans doute pas là !
 
Nous finîmes par rentrer au bâtiment principal sur le dos du dragon géant. C'est super cool comme sensation en fait ! J'avais l'impression d'être Denerys, la mère des dragons, sur le dos d'un de ces "enfants" ! Comme je ne sais pas s'il a un nom, je vais le baptiser Viserion !
 
* Faut vraiment que tu te calmes avec Game of Thrones toi. *
 
* Occupes-toi d'Azylis-san au lieu de lire mes pensées toi ! *
 
Pour le coup, je ne pouvais pas savoir si Komu-chan appréciait les voyages aériens vu qu'il semblait au bout de sa vie à caus d'Azylis-san qui était en train de l'étouffer.
 
N'empêche que j'ai hâte que mon petit dragon chéri grandisse pour que je puisse monter sur son dos ! C'est trop bien de pouvoir se déplacer dans les airs ! J'étais trop jalouse d'Aki-nii-chan qui passe son temps à voler.
 
Une fois arrivés à destination, Azylis-san remercia Viserion pour son aide et le grand dragon blanc reparti vers d'autres cieux.
 
Une fois à l'infirmerie, on installa Aki-nii-chan et celui qui était devenu un ange tout à l'heure...-
 
* Kazuma qu'il s'appelle. *
 
* Merci. *
 
... et Kazuma-san dans la même chambre. Apparemment ce Kazuma-san était quelqu'un d'important pour les deux filles : en dehors d'Aki-nii-chan, c'était le seul qu'elles avaient personnellement accompagné jusqu'ici. Pourtant on parlait d'Azylis-san, une Heren Istarion alors que lui n'est "que" un simple Valar et même d'Alice-san qui a pourtant la réputation de ne pas aimer grand monde et qu'il ne vaut mieux pas provoquer.
 
Une fois que les deux furent stabilisés, perfusés et tout, je m'avachis sur un des fauteuils que j'avais rapproché du lit d'Aki-nii-chan, non sans avoir esquissé un sourire amusé en voyant ce qu'Azylis-san avait fait avec la nouvelle main de ce dernier. Même si j'allais mieux depuis les soins d'Azylis-san, j'étais toujours faible et fatiguée. Je ne mis pas bien longtemps à m'assoupir. Mais je fus rapidement réveillée par des cris furieux et par la voix de Komu-chan qui m'appelait à l'aide.
 
Lorsque j'ouvris les yeux, je vis Alice-san en furie, une boule de feu à la main, avec Komu-chan qui essayait tant bien que mal de l'empêcher de la lancer sur Kazuma-san (et de la réserve d'oxygène qui se trouvait à proximité) qui semblait s'être réveillé. Sans réfléchir, je rejoignis Komu-chan pour faire barrage auprès d'Alice-san.
 
Mais elle eut juste à poser sa main sur nos visages pour nous déclencher une violente migraine. Avec un gémissement de douleur, nous tombâmes à genoux au sol, en nous tenant la tête de douleur. C'était horrible comme ça faisait mal. Chaque son, chaque lumière que je percevais ne faisait qu'accentuer cette douleur qui me donnait l'impression que ma tête allait s'ouvrir en deux.
 
Heureusement, Azylis-san parvint à calmer le jeu avec Alice-san qui finit par quitter la pièce et à faire cesser cette migraine atroce. Je pris quelques instants avant d'oser bouger la tête, de peur qu'il n'y ait eu des restes de cette migraine de malheur (je ne m'en étais jamais rendue compte mais les Guérisseurs aussi peuvent être bons en attaque. Ça combiné avec la performance d'Anikeï aujourd'hui, je n'étais pas prête à provoquer Azylis-san qui était à la fois Heren Istarion et Guérisseuse).
 
- Merci. La remerciai-je avec un sourire reconnaissant en me redressant.
 
Sur le coup, je fus tentée de la laisser tranquille avec Kazuma-san mais j'étais tout de même inquiète de son état aussi, d'autant plus que c'était en partie grâce à lui qu'on était encore en vie et à cause de moi s'il était dans ce lit.
 
- C'est vrai que c'était pas très malin. Approuvai-je aux dires d'Alice-san après avoir compris pourquoi Alice-san s'était à ce point énervée contre lui.
 
Je posai ma main sur ma hanche et lui adressai un sourire reconnaissant.
 
- Mais merci pour votre aide. C'est grâce à vous si on est encore en vie. Lui dis-je en inclinant respectueusement la tête en signe de gratitude avant de me redresser.
 
- Comment vous vous sentez ? Finis-je par lui demander, tout de même soucieuse de son état (même si, pour avoir tenté ce genre de blague avec Alice-san, c'est qu'il devait aller bien un minimum).
 
Mais avant qu'il ne puisse me répondre, le griffon d'Akira poussa un cri furieux qui me fit sursauter, moi et Komu-chan. J'eus tout juste le temps de me retourner pour voir mon dragon se précipiter de l'autre côté du lit d'Aki-nii-chan, terrifié.
 
- Qu'est-ce qui se passe encore ? M'inquiétai-je.
 
* Je ne sais pas. Je me suis juste approché de lui pour le renifler et il m'a repoussé en me criant dessus. *
 
Je me tournai vers le griffon, ma main posée sur la poignée de mon sabre.
 
- Pourquoi tu as fait ça ? Tu sais bien que c'est mon Animae pourtant. C'est pas un ennemi.
 
Il me répondit avec un nouveau cri de colère qui ne me rassura pas.
 
- Tu as peur qu'il attaque Akira-kun ? Demanda Komu-chan.
 
Le griffon se tourna vers lui et fit "non" de la tête. Eh ! Comment ça se fait qu'il comprenne ce qu'on raconte si on ne peut pas comprendre le langage des dragons et cie ?
 
* Parce qu'Akira est à côté. Même évanoui, son cerveau continu de fonctionner et il capte de manière inconsciente ce qui se passe et se dit dans cette pièce, comme les gens dans le coma. Et comme c'est son Animae, le griffon comprend ce que comprend Akira-kun. *
 
* C'est de la triche. *
 
- Il t'a fait quelque chose alors ? Lui demandai-je.
 
Un nouveau "non" de la tête.
 
- Parce que c'est un dragon ? Demanda Komu-chan.
 
Cette fois, il poussa un nouveau cri en hochant la tête. Je fronçai les sourcils, le regard interrogateur.
 
- Qu'est-ce que tu as contre les dragons ?
 
- Il vient de se faire battre par un dragon alors-
 
Mais le griffon ne le laissa pas terminer et lui envoya une sphère d'eau formée au niveau de son bec, apparemment encore plus furieux que tout à l'heure. Komu-chan l'évita grâce à sa super vitesse et leva doucement les mains en signe de soumission.
 
- Pardon pardon ! Je voulais dire : il a eu… une… mauvaise expérience ? Hésita-t-il en regardant le griffon d'un œil prudent.
 
Voyant que ce dernier semblait toujours contrarié mais moins vexé par cette formulation, Komu-chan poursuivit.
 
- Il a eu une mauvaise expérience avec un dragon tout à l'heure et un autre lui a… volé la vedette ? Ça passe ? Ouf. Oui, donc il n'a peut-être pas envie d'en revoir un autre tout de suite du coup.
 
Le griffon poussa un nouveau cri, moins violent, un peu comme une approbation, avant de se recoucher près du chevet d'Aki-nii-chan.
 
Mon dragon poussa un petit gémissement plaintif et souleva la main d'Aki-nii-chan avec sa tête pour qu'elle reste posée dessus. J'eus un petit sourire amusé en le voyant faire. Je le rejoignis et posai une main rassurante sur son dos.
 
- T'en fais pas. Je suis sûre qu'Aki-nii-chan t'aime, lui. Et je suis sûre que quand il se sera calmé, tu pourras devenir copain avec le grand griffon. Lui dis-je d'une voix rassurante.
 
C'est vrai qu'il est encore tout jeune et il n'a pas encore eu l'occasion de rencontrer beaucoup d'autres Animae, ni d'animaux "normaux". Et comme il aime bien Aki-nii-chan lui aussi, il voulait jouer un peu avec son Animae. Mais bon je comprends que ce dernier ait une dent contre les dragons là, surtout avec la fierté qu'il semble avoir.


avatar
Akira




Messages : 2692
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corbillat deviendra corbeau (tous les Valar et Heren Istarion qui voudront)

Message par Kazuma le Lun 1 Jan - 22:04

- Tu es sûr de toi ? 

- Yep.

- Tu ne pourras peut-être plus jamais redevenir toi-même, tu es au courant ?

- Je sais, je sais. Mais c'est de Moi qu'on parle. Tu m'as déjà vu foirer un truc ? Ça marchera je te dis. Je réussis toujours ce que je veux. Et si j'y arrive pas, c'est que personne ne le pourra jamais.
 
- C'est quand même le grand écart ça.
 
- Faut justement que ça n'ait rien à voir avec moi pour que ça marche.
 
- Ok... Bon ben dans ce cas... Je te dis "au revoir" Kazu ?
 
- C'est ça : au revoir. Répondis-je tandis que sa main se posait sur mes yeux et mon front.
 
__________________
 
- Vous faites ce que vous voulez...
 
- ... jambe de Kazuma...
 
- ... ton pouvoir...
 
C'est en entendant sa voix changer plusieurs fois que je commençai à comprendre que j'étais dans un rêve. Des bruits de pas commençaient à se mêler à ce que je voyais alors que personne ne marchait. Je tentai de plonger un peu plus dans mon rêve pour qu'il ne s'arrête pas. Mais toutes les images avaient déjà disparu. D'ailleurs j'avais rêvé de quoi déjà ? J'ai bien rêvé de quelque chose pour commencer ? Putain que j'aime pas quand ça me fait ça !
 
Je rouvris les yeux pour aussitôt les refermer rapidement à cause de l'éclairage de la pièce. Puis, petit à petit, je les rouvris de nouveau pour qu'ils puissent s'habituer à la luminosité. Je jetai un coup d’œil autour de moi. 
 
J'étais dans une pièce d'hosto, ou d'infirmerie et il y avait un beau petit monde de présent - ah le succès ! - plus ou moins en forme. Une silhouette arriva près de moi, je levai les yeux vers la fille aux cheveux rouges qui s'était figée sans me quitter des yeux.
 
- Qui êtes-vous ?
 
Elle me jeta un regard horrifié comme si j'avais insulté sa mère, sa famille, le chat et le voisin. Elle lâcha le vase qu'elle tenait à la main, le laissant exploser au sol. En la voyant commencer à paniquer, je compris que c'était encore un peu tôt pour les blagues. 
 
C'était même clairement la blague de trop. Alors que je tentais de calmer Alice-chan, cette dernière péta un câble et passa en mode furie. Heureusement, le gars qui traîne toujours avec la descendante de Date Masamune et cette dernière se précipitèrent pour tenter de l'empêcher de me faire flamber et de faire péter tout le bâtiment. C'est en la voyant mettre ses deux opposants au sol juste en ayant posé sa main sur leur tronche que je commençai vraiment à m'inquiéter pour mon cas. J'étais clairement pas en état de me servir de mes pouvoirs là tout de suite et Alice-chan avait vraiment l'air de vouloir tout faire sauter.
 
Heureusement, Azy'-chan arrive en renfort et calma le jeu. Sérieux ? Elle va vraiment avoir droit à sa récolte perso ? Faudra que j'aille négocier avec le ou la nouveau/nouvelle Heren de métal à propos de mon projet d'une statue d'or à mon effigie dans le hall d'entrée si c'est ce qu'il faut faire pour avoir ce qu'on veut.
 
Par contre, je préférai fermer ma gueule pour une fois quand Alice-chan me prévint qu'elle n'en avait pas fini avec moi avant de partir de la salle. Je sais pas pourquoi, mais je sens que ce sont pas des paroles en l'air.
 
- Alors gros malin, ça t'amuse de jouer avec le feu ? Le dragon ne t'a pas suffit, il faut qu'en plus t'ailles titiller l'autre pyromane ? Répliqua Azy'-chan en se tournant vers moi.
 
- Tu réalises que tu étais à deux doigts d'y rester, et que sans Alice Alina serait morte ?
 
Je baissai les yeux sur Alina, posée près de moi sur le lit. Elle n'avait pas encore repris connaissance mais je pouvais "sentir" qu'elle était hors de danger, ce qui me rassura. Même si à l'état de fusion, mes décisions sont aussi ses décisions, je ne pouvais m'empêcher de me sentir coupable qu'elle ait fini dans cet état. Il faudra que je remercie Alice-chan quand elle m'aura passé à tabac.
 
- C'est vrai que c'était pas très malin. Confirma la descendante de Date Masamune.
 
Je relevai les yeux vers les deux filles debout devant moi et leur adressai un sourire d'excuse.
 
- Je pensais pas qu'elle se serait fait autant de soucis. Avouai-je en réalisant que ma voix était encore faible, signe que j'étais clairement pas encore 100% opérationnel.
 
Alors qu'on commençait enfin à s'attarder sur mon état, les Animae se mirent à faire leur bordel et attirèrent toute l'attention sur eux. Ça me donna au passage l'occasion de voir que le piaf était allongé dans le lit d'à côté et toujours dans les vapes.
 
- Eh oh ! C'était mon moment là, merde ! Finis-je par sortir quand je fus sûr que tout était safe avec les Animae.
 
Il a peut-être un gros ego le griffon, il attendra que ce soit son tour avant de piquer sa crise.
 
- Et t'as pas besoin de me vouvoyer. Précisai-je à la fille aux yeux électriques.
 
Je sentais la fatigue qui commençait à reprendre le dessus sur mes forces. Je sens que je vais pas mettre longtemps avant de piquer du nez. Je pense que ça se voyait sur ma tronche, du coup je ne pris pas la peine de répondre à sa question, je pense qu'elle l'avait déjà.
 
- Comment ça va au niveau des dégâts ? L'arène a survécu ? Ya pas eu de blessés trop graves ?
 
J'étais le premier étonné de me soucier de ce genre de soucis vu que ça ne me concernait pas directement mais ça me travaillait quand même. Ça doit être parce que ce sont mes fidèles et que si l'arène a pas trop morflé, je pourrai plus vite aller négocier mon projet de statut. Ouais ça doit être ça.

- Et vous, comment vous allez ? T'as pu te remettre de tes blessures toi ? Demandai-je à la descendante de Date.

- Et toi ? T'as pu t'en sortir avec tous ces blessés à soigner ? Et au final comment ça s'est fini ? Il a pu s'en tirer le piaf ? Je vois qu'il est plus ou moins en vie, du coup je suppose qu'il a tenu jusqu'à la fin du compte à rebours ? Demandai-je à Azy'-chan.

Pour le coup, j'avoue que plus ça avait avancé, moins je croyais qu'on en verrait un jour le bout de cette épreuve à la con.
avatar
Kazuma




Messages : 824
Age : 29

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corbillat deviendra corbeau (tous les Valar et Heren Istarion qui voudront)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum